Non classé

Naturopathie et cancer

Un des plus craint et redouté dans la Vie. Ce mot si lourd de sens, de peurs et de perte..Les personnes atteintes voient leur existence basculer en une minute et à juste titre. Malgré les précautions prises lors des annonces, elles se sentent tout à coup…

thPOTH19DF

La naturopathie ne peut apporter la guérison à elle seule, mais elle peut améliorer la qualité de vie, et c’est déjà énorme. Le naturopathe agit en complémentarité avec les traitements médicaux et les professionnels de santé. La naturopathie agit sur les mécanismes naturels d’auto-guérison du corps « selon la médecine d’ Hippocrate ».

L’accompagnement est un atout majeur, car le lien est bien réel entre le niveau de toxémie de l’organisme et l’apparition de la maladie cancéreuse. Assainir et renforcer son terrain devient dès lors une nécessité vitale, qui passe par la mise en place d’une alimentation anticancer adaptée, éventuellement une mono-diète ou un jeûne partiel, une bonne hygiène de vie et une bonne gestion des émotions en proposant au malade un travail sur lui-même afin de trouver le sens que la maladie a dans sa vie aujourd’hui.

 

thKVJLSAS0

 

Ce que l’accompagnement va apporter:

Avant l’intervention:

– gérer le choc de l’annonce

– Bilan de vitalité

– Réduire la toxémie en vue de l’intervention

Après l’intervention:

– Réduire la fatigue lié à (aux) anesthésie

– Travail sur la cicatrice

Pendant la chimiothérapie

– soutenir les fonctions d’élimination

– aider la chimiothérapie à cibler les cellules cancéreuses

– protéger les cellules saines de l’agression de la chimiothérapie

Pendant la radiothérapie:

– Limiter les brûlures

– Aider à lutter contre les douleurs post radiques

​Ce bilan ne remplace pas les examens médicaux classiques. Il peut cependant les compléter.

 

Les outils:

Les aliments est la première étape qui sera la plus naturelle possible, sans transformation, biologique ou local ou bleu-blanc cœur et de saison. Adopter une cuisson douce en privilégiant la cuisson vapeur, à l’étouffée ou au wok et en bannissant les barbecues.

 

Dans l’assiette:

L’alimentation est constituée surtout de légumes (et légumes secs), accompagnés d’huile d’olive, de lin, de colza, noix, d’ail, d’herbes aromatiques et d’épices, un peu de viande rouge, viande blanche, poissons gras de préférence surtout ( maquereaux, sardines, foie de morue), des œufs. Plutôt de style méditerranéen.

 

sans-titre

°Les protéines animales:

  • Les poissons: représentent la principale source d’oméga 3 

Sardines ( 60-100gr), Maquereaux ( 60-250gr), Truite sauvage ( 100-120gr), Limande/sole ( 200gr), Huîtres( 80-200g), foie de morue, anchois entiers.

  • viande : bœuf, agneau, porc, veau de préférence bio ou de pâturage (limiter fortement les apports en protéine et en graisses animales, principalement viande rouge et charcuterie ).
  • volaille : canard, dinde, poulet bio ou bleu-blanc cœur. Les œufs, fromage de brebis ou chèvre.

Les protéines végétales:

  • Lentilles, pois chiche, haricots, haricots mugo.
  • Quinoa pseudo céréales ( protéines végétales et céréales).

°Les lipides: le déséquilibre dans notre alimentation en faveur des Oméga 6 augmente l’inflammation, la coagulation et la croissance des cellules adipeuses et cancéreuses.

Les huiles vierge de première pression à froid : Huile d’olive, huile de coco, la graisse de canard pour la cuisson et de colza, de lin, chanvre, bourrache pour l’assaisonnement plus riche ( conservation au réfrigérateur).

°Les céréales:

 

Riz complet ou ½ ( ou riz blanc basmati, ou thaï), sarrasin, patate douce.

Pain d’épeautre ou complet.

°Des oléagineux: noix du Brésil ( 2 par jour), amandes, noix de Grenoble, noix de cajou, graines de courge, de tournesol, graines de lin mixées.

°Les herbes et épices: ciboulette, cerfeuil, curcuma ( curcumine) à mélanger avec du poivre et de l’huile, curry, cannelle (proanthocyanidines).

°Les algues: Nori, Kombu, Wakamé, aramé et dulse(flucoïdane)

°Les lamiacées: menthe, thym, marjolaine, origan, basilic, romarin ( terpène),persil, céleri (apigénine).

°Les alliacées: ail, oignon, poireau, échalote.

°Les légumes: ail, poireau, chou de Bruxelles, chou frisé, chou pommé, chou vert, asperge, épinard, chou-fleur, oignon, brocoli, chicorée rouge, navet, aubergine, chou rouge, laitue, haricot vert, céleri, chou chinois, pomme de terre, fenouil, laitue romaine, courge, carotte, endive, poivron, concombre, tomates et betteraves ( riche en lycopène et vitamine A).

°Les champignons: Les bêta-glucanes sont des polysaccharides ( propriétés immunostimulante et antitumorales). Ce sont des substances naturelles qui s’attaquent aux cellules cancéreuses.

Shiitaké ( Lentinula edodes), Maitaké ( lentinula edodes) Reishi ou Lingzhi ( Ganoderma lacidum) est antioxydant, protecteur du foie et de l’estomac, et possède des propriétés toniques et adaptogènes. Le chaga, pleurotes du panicaut ( lentiane et polysaccharides).

°Les fruits rouges (il contient des anthocanes): framboises, fraises, myrtilles, mûres, airelles ( acide ellagique et polyphénols). les cerises ( acide glucarique),

°Les agrumes: oranges, mandarines, citrons, pamplemousses (flavanoïdes). Les kakis, abricots( vitamines A et lycopènes), jus de grenade.

°Les boissons: Les infusions avec des plantes spécifiques.

°Le chocolat noir.

 

Les aliments à éviter:

De nombreuses études montrent que le boom de la consommation du sucre (index glycémique élevé) contribue a l’explosion de taux d’insuline dans notre organisme et à l’épidémie de cancer, il faut donc privilégier ceux qui ont un index glycémique bas.

cut-out-bad-carbs-and-sugars

  • Limiter les aliments riches en sucre et en graisses saturées ( sucres : blanc ou roux, miel, sirop d’érable, de maïs, dextrose), confitures, fruits au sirop.
  • Les céréales : les farines blanches, pain blanc, pâtes ( trop cuites), gâteaux, viennoiseries…
  • Boissons sucrées soda
  • Éviter l’excès de viandes rouges et de charcuteries.
  • Supprimer la consommation d’ alcool( sauf vin rouge avec modération), tabac si possible.

 

La mono-diète une alternative avec l’alimentation:

Si la force vitale le permet, il est intéressant de faire une mono-diète. Elle consiste à consommer un seul aliment ou une seule catégorie d’aliments au cours d’un repas, ou pendant moins de 24 heures. Cette technique peut être utilisée une fois par semaine. L’avantage pour l’organisme est de le mettre au repos et l’aider à éliminer les déchets qui l’encombrent.

 

Le jeûne partiel peut être une aide?

le jeûne est sans doute l’une des plus anciennes approches d’auto-guerison en naturopathie. Il consiste à s’abstenir de tout aliment (solide et liquide), à l’exception de l’eau, tisane, bouillon, pendant une période plus ou moins longue dans le but de reposer, détoxiquer et régénérer l’organisme. Dans le cas du cancer il peut être pratiquer 48H avant le traitement comme par exemple la chimiothérapie. Néanmoins si vous avez une appréhension à l’idée de ne pas manger, alors vous pouvez prendre des fruits et des légumes en jus ou compote. Par ailleurs, cette pratique demande l’avis d’ un professionnels de santé ( naturopathe, médecin, ostéopathe, oncologue, acupuncteur…).

 

thO0QW0GYS

Conseils de prévention:

 

° Eviter les produits chimiques industriels quand c’est facile :

° Aérer les vêtements après le nettoyage à sec, à cause du Perchloroéthylène.

° Evitez les pesticides et insecticides ( www.panna.org).

° Evitez les produits de nettoyage chimiques,

° Eviter l’aluminium sur la peau, dans la cuisine

° Evitez les parabènes particulièrement les DBP et DEHP, les méthylparabène, polyparabène, isoparabène, butylparabène et les phtalates il y en à dans tous les parfums dans les cosmétiques

° Evitez les produits de soin contenant des œstrogènes, ou des hormones placentaires.

° Utilisez des récipients en plastiques sans bisphénol ( BPA).

°Bougez faire 20 mn d’activités physique quotidienne

° Prendre le soleil 20mn par jour quand c’est possible : fabrique de la vitamine D

 

Soutien émotionnel:

La méditation, pratiquer une méthode de centrage sur soi et d’apaisement : Yoga, QI-gong, taï-chi, cohérence cardiaque, etc.

Se libérer du sentiment d’impuissance, résoudre les traumatismes passés, apprendre à accueillir ses émotions : tristesse, peur, colère, joie en excès. Apprendre à laisser ses émotions se dissiper sans s’y accrocher, trouver une personne avec qui on peut partager ses émotions. Les outils peuvent être un suivi en psychologie, art thérapie, les fleurs de Bah, les huiles essentielles, acupuncture, les soins énergétiques etc…

 

Si tu as besoin d’un accompagnement ou des réponses a tes question rentre en contact avec moi, je me ferai un plaisir d’y épondre.

Tao NaturO

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Selfcare France |
Borderlinesurvivreetbatir |
Coucounage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans les Baskets de Mel
| Mes filles et le gardasil 9
| Health Innovation